les 150 ans de la ligue

Au service de l’école publique et de l’éducation permanente depuis 1864

1884- 1914

Trente ans de lutte

1914 : la loi sur l’obligation scolaire

1914 : la loi sur l’obligation scolaire

Enjeu démocratique et économique, le principe de l’obligation scolaire s’impose tardivement en Belgique par la loi du 19 mai 1914. À titre de comparaison, plus de trente ans séparent la loi française et belge en la matière ! L’écart s’explique historiquement d’une part par la persistance tout au long du XIXe siècle d’un important clivage philosophique/communautaire entre les « pilliers » fondateurs de l’État belge (catholiques et libéraux) sur de nombreuses questions de société (enseignement, santé, etc.) et d’autre part par l’opposition transparti entre partisans du principe du « laissez-faire » dans le domaine économique et les tenants d’une plus grande ingérence de l’État en la matière.

Pierre Tempels (1825-1923)

Pierre Tempels (1825-1923)

Issu de la petite bourgeoisie bruxelloise, le jeune Pierre Tempels poursuit des études de philosophie à l’U.C.L. et devient par la suite docteur en droit à l’ULB. Autodidacte et amoureux des sciences expérimentales, il parachève sa formation à la Sorbonne et dans les universités de Berlin et Bonn.

La création de la Ligue internationale de l’enseignement, de l’éducation et de la culture populaire

La création de la Ligue internationale de l’enseignement, de l’éducation et de la culture populaire

La Ligue internationale de l’enseignement est fondée à l’initiative de Jean Macé en 1889 lors d’un « Congrès international des œuvres de l’instruction populaire ». L’article 1 de ses statuts provisoires donne à l’association la mission « d’établir un lien de confraternité universelle entre ceux qui se dévouent, dans tous les pays, à la cause de l’instruction populaire, de leur constituer un centre de relations amicales et d’aide mutuelle, fondées sur la communauté d’aspirations et d’efforts ». Elle ne connaît cependant aucune réalisation pratique jusqu’en 1957.